Burnout, comment l'éviter ou en sortir ?

L'épuisement professionnel, un mal qui s'installe petit à petit sans crier garde et que nous percevons souvent trop tard. Voici 8 conseils à adopter dès aujourd'hui que vous soyez en arrêt ou que vous sentiez que vous êtes sur la pente dangereuse !


"Je suis passionnée par mon travail", "J'ai à coeur de faire bien les choses", "Je ne peux pas me reposer maintenant", "Je cours tout le temps entre mes enfants, les courses, le bureau et les réunions" "Je n'arrive plus à prendre du recul", "Je ne dors pas bien pour l'instant", "J'ai mal au dos", "Je me sens tendu constamment"... C'est phrases vous parlent ?


Les personnes vivant un burnout ont un point commun: Une surcharge émotionnelle qui devient telle qu'il n'est plus possible de fonctionner correctement.


Un stress qui s'installe de manière vicieuse et constante...

Nous pouvons rencontrer 2 types de stress, le stress ponctuel (Un moment intense, peu fréquent, qui ne dure pas et où notre corps est capable de le gérer) et le stress chronique (peu intense, en tous les cas au début, fréquent, s'installant dans la durée, qui marque le corps et l'esprit, où progressivement, nous devenons incapable de le gérer)


Celui qui nous intéresse ici sera le stress chronique, celui dont nous ne nous rendons pas compte dans les premiers temps et qui progressivement impacte notre bien-être de manière profonde. C'est comme si votre cerveau et votre corps étaient non stop en état de vigilance. Le sommeil se dégrade, des tensions apparaissent, la digestion est mise à mal, le cerveau focalise sur les problèmes et n'est plus capable de percevoir les solutions autour... Petit à petit, vous vous épuisez.


Mon objectif ici n'est pas de vous décrire l'ensemble des phénomènes en détail mais plutôt de vous donner les premières clés à vous approprier pour prévenir ou sortir du burnout :-)


1. Ré-apprendre à respirer

Cela peut paraître anodin, mais la respiration est un outil puissant, et qui plus est, vous accompagne H24 et est totalement gratuit ! Nous respirons de manière automatique, souvent sans y prêter attention. Aussi, en situation de stress ou d'épuisement, nous avons tendance à ne respirer qu'avec la partie haute de notre corps. Notre diaphragme n'est plus en mesure de jouer son rôle. Nous nous oxygénons moins bien et nous sentons comme "bloqués"


La première chose que j'apprends aux personnes qui viennent me voir est de pouvoir respirer à nouveau "avec le ventre", c'est à dire, en pratiquant une respiration abdominale.

Si cela vous est inconnu ou que vous avez des difficultés, je vous conseille de commencer en vous mettant en position allongée, sur le dos. Une main sur le ventre et une main sur le thorax. Soufflez d'abord tout l'air de manière à avoir vos poumons vides. Vous allez ensuite inspirez par le nez, en veillant à amener l'air jusque dans votre ventre et ensuite soufflez par la bouche. Sentez votre ventre qui se gonfle à l'inspiration et se dégonfle à l'expiration. Procédez de la sorte pendant 5 minutes jusqu'à ce que vous sentiez progressivement un apaisement. Aussi, portez attention à la manière dont vous respirez pendant la journée et veillez à adopter cette respiration aussi souvent que possible !


2. Se re-connecter à son corps

Votre corps vous lance ou vous a lancé de nombreux signes. Peut-être avez-vous tendance à trouver toutes sortes d'excuses pour ces maux qui se sont manifestés de manière de plus en plus régulière ou de plus en plus intense. En fait, cela fait bien longtemps que votre corps vous parle, d'abord de manière douce, puis, de manière de plus en plus violente. Votre corps est un magnifique messager ! En apprenant à être attentif aux signes qu'il vous envoie, vous saurez agir de manière de plus en plus précoce !


3. Le corps, le mental et le coeur sont profondément liés.

En agissant sur l'un et l'autre, il vous est possible d'avoir un impact global sur votre stress.

La Sophrologie est un outil magnifique agissant sur les 3 ! Le principe sera de vous servir de votre corps, de votre tête, de vos émotions et de votre souffle. La première chose que nous travaillons est de vous apaiser et vous faire retrouver votre sécurité. Si vous vous sentez en danger, cela impacte l'ensemble de vos ressources et de votre bien-être.

Concrètement, il vous est possible d'évacuer progressivement vos tensions en vous concentrant sur chaque partie de votre corps et en utilisant votre respiration. Ensuite, nous créons votre endroit "refuge" à l'aide de techniques de visualisations. Si vous n'avez pas encore testé la Sophrologie, l'idéal est de vous faire guider par un professionnel qui rendra cette pratique beaucoup plus facile et vous offrira en plus un pur moment de ressourcement. Pas mal de vidéos / audios existent également afin de vous faire guider !


4. Ré-apprendre à faire une chose à la fois

Le multi-tâches, nous l'avons tous utilisé ou l'utilisons au quotidien. Travailler en lançant une machine, Assister à une réunion en répondant vite à un mail, passer un coup de fil boulot lorsque nous conduisons nos enfants à une activité, préparer à manger en écoutant ses enfants réciter et en les interrogeant et pourquoi pas en même temps, vite préparer sa liste de courses et.... répondre encore vite à un petit mail ou un coup de téléphone pour le travail.


La vérité est qu'en réalité, nous ne sommes pas faits pour effectuer plusieurs tâches de manière simultanée. Notre cerveau n'a pas le temps de suivre. Les technologies, au fil des années, nous ont donné cette impression, avec des machines de plus en plus performantes. Cependant, même un ordinateur effectue une tâche à la fois, c'est juste qu'il le fait tellement vite que nous ne nous en rendant pas compte.


A force de vouloir tout faire et être partout en même temps, vous n'êtes plus nulle part, ou en tous les cas pas à 100% L'énergie que vous dépensez va devoir être bien plus importante.

Moins efficace ? Non que du contraire ! Cela vous permettra non seulement d'être plus concentré dans ce que vous faite, plus performant mais vous permettra également de profiter réellement de vos moments de ressourcement ! Et si vous testiez une journée pour voir ?


5. Vous accorder des moments de ressourcement

C'est souvent quand vous n'avez pas le temps qu'il est nécessaire de veiller d'avantage à en prendre. Vous me direz, cela vous paraît impossible. Mais je vous assure que ça l'est.

Inutile de devoir vous prévoir un long moment. C'est la régularité qui compte. De petites pauses ressourçantes vous seront tout autant bénéfiques, pour autant que vous les viviez selon le point "4." et de manière consciente. Qu'est-ce qui vous ressource ? Vous fait du bien ?


6. Privilégier une activité sportive et le grand air

En parlant de moments de ressourcement, privilégiez des activités permettant à votre corps de bouger et évitez l'alcool et le tabac qui même si ils vous donnent l'impression d'un effet "déstress" ne font que le contraire et peuvent également impacter la qualité de votre sommeil.


7. Prendre du recul

Petit à petit, il vous sera bénéfique, voir nécessaire de prendre de la hauteur et du recul. Ce concept reste souvent abstrait et pour cause, cela n'est pas évident. Vous êtes ou avez été dans un tel état de stress qu'il vous est difficile de faire la différence entre toutes les pensées qui occupent votre esprit. Et à juste titre, votre corps et votre mental sont sur la corde raide. D'ailleurs, peut-être vous trouvez vous actuellement dans cette spirale insessante de vos pensées qui alimentent d'autres pensées et qui engendrent à leurs tour une série d'émotions inconfortables et difficilement gérables.

La méditation de Pleine Conscience est un outil qui peut vous aider et peut être pratiquée par tous. Vous pouvez choisir d'entamer un cycle complet de réduction du stress par la Pleine Conscience ou commencez "petit", à votre rythme, Chaque pas compte et l'objectif est que vous trouviez votre méthode !


8. Se re-connecter au bonheur et au positif

Si vous vous trouvez en situation d'épuisement, il n'est pas rare de voir "la vie en noir". Tout est devenu difficile, parfois, vous n'avez plus le goût de rien, vous n'avez plus confiance en vous... Je sais que cela est difficile mais je peux vous assurer que ce que vous vivez ne vous définis pas. Aussi, les pensées négatives entrainent encore plus de négatif et nous font avoir une vision "tunnel". C'est à dire que votre cerveau se concentrera essentiellement sur ce qui ne va pas.

Même dans ces moments là, soyez attentifs à la moindre petite chose, le moindre moment, la moindre personne qui vous fait vous sentir bien. Une musique, un bon bain, un paysage, les rayons du soleil, une personne qui vous sert dans les bras. Et si vous notiez chaque jour, 3 choses positives que vous avez vécu durant votre journée ?


Une fois votre sérénité revenue, il vous sera possible d'entamer la recherche d'équilibre qui vous correspond, en étant véritablement à l'écoute de vos besoins, en apprenant à vous connaître afin d'ensuite pouvoir repartir sur de bonnes bases, de manière sereine et sur le long terme. Ce trajet est magique et riche, et surtout... gardez confiance en vous !


Kathy Vandevelde - Coach émotionnelle, Sophrologue & Aromachologue, je vous accompagne pas à pas dans votre reconstruction émotionnelle. N'hésitez pas à me contacter pour des conseils personnalisés.


#burnout #épuisementprofessionnel #gestionémotionnelle #stress #sophrologie #pleineconscience #respiration






40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout