• vandeveldekathy

Fibromyalgie, Sophrologie et Olfactothérapie

Douleurs chroniques et diffuses dans le corps, grande fatigue, troubles du sommeil, anxiété, entraînant à leurs tours irritabilité et déprime, le tout parfois accompagné d’une incompréhension de la part de l’entourage. La Fibromyalgie est un syndrome épuisant et reconnu comme une pathologie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1990.


Si vous le subissez, vous vous reconnaîtrez certainement dans ces premières lignes.

Plusieurs études menées ont montré l’intérêt de faire appel à la médecine douce dans le traitement de cette maladie. Aussi, c’est sur cette partie que nous nous concentrerons ici.


Apprendre à ne plus subir la douleur

La caractéristique principale de la fibromyalgie concerne l’état musculaire douloureux, dont les manifestations se révèlent être chroniques. Or, le temps passant, cette douleur se transforme en quelque chose de destructeur pour la personne en souffrance. Elle est meurtrie dans son quotidien, ce qui a une influence délétère sur tous les plans de sa vie : physique, mental, émotionnel, familial, et social. Pire, ces douleurs chroniques perturbent l’appétit et le sommeil, aggravent la fatigue et le stress.


Afin d’alléger les douleurs, la personne décide d’elle-même d’éviter certaines activités, dans une sorte d’autocensure dangereuse, la poussant vers plus de repli, voire plus d’isolement. En première instance, la personne souffrante pensera peut-être à la Sophrologie et la Pleine Conscience pour calmer l’anxiété. Ce qui sera en effet une partie des bienfaits de ces disciplines. Cependant, l’approche pratiquée permettra également d’intervenir sur la douleur et bien d’autres aspects.


L’apport concret de la Sophrologie dans les cas de fibromyalgie

Il est possible de travailler à partir de techniques de détente musculaire, dite de relaxation dynamique. A travers certains mouvements, la personne prend conscience de son corps, et identifie plus aisément les zones de tensions inutiles. L’objectif est également de démontrer à la personne que le mouvement ne doit plus être perçu comme une source de douleur, mais au contraire, comme une source de plaisir.


Les exercices de contrôle de respiration permettront , eux, de mieux gérer les bouffées d’angoisses, au moment où les douleurs se réactivent.


La méditation de pleine conscience, à travers la concentration sur les actes du quotidien, ou encore le balayage corporel, offrira une prise de distance et permettra d’éliminer les pensées négatives en se concentrant sur l’instant présent.


Enfin, la sophronisation, appelée également relaxation mentale, cherchera à libérer la personne de ses blocages, ainsi que de modifier sa perception par rapport à l’aspect de la maladie et de ses ressentis. Ces exercices de visualisation mentale modifieront le niveau de conscience, afin de provoquer l’émergence d’émotions positives.


Quand la puissance des odeurs et de votre sens de l’odorat, sollicité via l’Olfactothérapie et l’Aromachologie viendront comme vecteurs exponentiels aux bienfaits de l’encadrement

Si l’Aromathérapie traditionnelle est connue dans le traitement de la douleur en application locale, nous nous intéresserons ici essentiellement à leur utilisation en olfaction (Ce qui n’empêchera pas d’ailleurs de combiner les 2 approches)


L’Aromachologie ainsi que l’Olfactothérapie, étudient le lien entre l’odorat et les émotions ainsi que le pouvoir de certaines odeurs au niveau psycho-émotionnel. Le grand avantage de ce sens si particulier qu’est l’odorat, est d’être relié directement à notre système limbique, siège des émotions. Aussi, quand nous sentirons une odeur, elle passera d’abord par notre inconscient avant d’être analysée par notre mental. Chaque odeur et chaque huile essentielle aura, comme en Aromathérapie, des vertus et champs d’applications qui lui sont propre. Le tout également combiné au vécu et au ressenti de la personne. Ces odeurs, auront un énorme pouvoir de suggestion par rapport au but recherché.


L’Olfactothérapie, sera ici utilisée en association avec la Sophrologie et la Pleine Conscience, les disciplines venant se renforcer l’une l’autre. Les odeurs permettro